Thématiques

Regional competit_Photo credit_ UN Bolivia

Photo credit UN Bolivia

Seule une croissance économique inclusive peut garantir un avenir plus juste et vivable pour tous. Cet objectif a été fortement soutenu l’année dernière durant le processus relatif à l’élaboration d’un nouvel Agenda universel pour le Développement Humain- connu comme  Agenda Post-2015 – et les relatifs Objectifs de Développement Durable  (SDGs – Sustainable Development Goals).

Au mois d’Octobre  2015, la communauté internationale présentera le nouvel agenda, qui nous le souhaitons portera à un engagement global majeur pour la promotion d’une croissance inclusive surtout au niveau local. Le processus de consultation et de participation qui a défini “ce qu’il fallait faire” dans le nouvel agenda, a fait ressortir  l’importance des modalités  à travers lesquelles agit ce programme.

Memoria 2012 2013

Photo credit UNDP Dominican Republic

L’UNDP / UNHABITAT / GTF ont mené de nombreuses consultations sur la façon de circonscrire l’Agenda Post-2015 en fournissant en même temps d’importantes suggestions et informations sur l’importance cruciale du niveau local pour développent tout futur agenda universel. Pour renforcer les capacités de la communauté internationale pour affronter les défis mondiaux, il est donc nécessaire que tout le monde s’engage de façon majeure pour garantir une harmonisation des politiques au niveau local.  Nombre des  institutions et des principes qui règlent la gouvernance économique mondiale ont été conçus pour une période historique désormais dépassée : les économies émergentes et celles des pays en voie de développement doivent donc  dorénavant avoir leur poids dans les processus de décision des institutions financières internationales. Cet appel de révision de la gouvernance mondiale a été exprimé, entr’autre, par Helen Clark (Administratrice de l’UNDP, présidente UNDG) durant le Comité Financier et Monétaire International qui s’est tenu à  Washington le 11 Octobre 2014 pour le compte des Nations Unies.

Urbanization_Photo credit_UNDP ART

Photo-credit UNDP-ART

Le LED  est vu comme une approche guidée localement et planifiée de façon stratégique pour consentir la croissance de l’emploi, la réduction de la pauvreté et une plus grande qualité de vie, des objectifs réalisables  à travers une meilleure gouvernance économique au niveau local et une participation de tous les acteurs présents sur le territoire plus inclusive et équitable, qu’ils soient privés, publics ou civils. Le LED se base sur une riche  base d’expériences et de best practices déjà réalisées  et réalisables dans d’autres contextes. Le LED est donc un instrument fondamental pour la réalisation de l’Agenda Post-2015 au niveau local et il peut être développé avec succès uniquement à travers un échange de connaissances entre les différents acteurs.
Le Troisième Forum mondial est une plate-forme à travers laquelle on pourra revoir de manière critique les expériences qui ont influencé les politiques économiques au cours des deux dernières décennies. Si le LED est en train de devenir un moyen de réalisation important de l’Agenda Post-2015 au niveau local, il faudra qu’un processus de réflexion critique guide les discussions globales durant le Troisième Forum afin qu’il puisse promouvoir des modèles concrets de développement durable.

On discutera durant le Forum de comment l’approche du LED pourra être considérée comme instrument de réalisation du programme de développement Post-2015 et on approfondira les trois aires thématiques principales:

  1. Compétitivité régionale et innovation pour un développement plus durable et inclusif
  2. Création de travail localisé, à travers une croissance locale inclusive
  3. Vers une urbanisation durable: stratégies LED pour la création de liaisons positives entre le milieu urbain et rural.